Comprendre la science à travers l’art et l’histoire

Portrait de Jean-Charles della Faille

Portrait du R.P. Jean-Charles della Faille, de la Compagnie de Jésus

Antoon van Dyck, 1629, inv. 6254
© Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique.

Portfolio

  • Portrait du R.P. Jean-Charles della Faille, de la Compagnie de (...)
Sphère céleste Quadrant Compas de proportion Compas à pointe sèche Cercle entier
L'artiste :

Cette œuvre a été réalisée par Antoon Van Dyck en 1629, peintre flamand du mouvement baroque né à Anvers en 1599 et mort à Blackfriars (Londres) en 1641. Assistant de Pierre Paul Rubens (1577-1640) par qui il a été beaucoup influencé, il devenu par après le peintre principal de la cour d’Angleterre. C’est aussi l’inventeur du portrait de noblesse dont les portraitistes anglais, français, italiens et hollandais vont beaucoup s’inspirer.

L'œuvre :

L’homme représenté est Jean Charles Della Faille, jésuite, mathématicien, né à Anvers en 1597 et mort en 1652 à Barcelone. Précepteur de la cour d’Espagne, il a aussi été au service de la cour d’Espagne pour le roi Philippe IV en tant que cosmographe et spécialiste de la guerre. Ce théologien maitrisait aussi l’arpentage, l’astronomie et les instruments représentés sur la toile. Ce sont ses parents qui ont demandé à Antoon Van Dyck de peindre leur fils Jean-Charles avant qu’il parte à Madrid pour enseigner les sciences exactes au Collège Impérial.

A gauche de Jean Charles Della Faille, sur la table, se trouvent un globe céleste, un cercle entier sur pied, un quadrant à fil à plomb et un livre [1].

L’homme tient un compas à pointe sèche dans sa main et des écrits scientifiques. Il se trouve aussi un compas de proportion de l’Atelier de Michel Coignet (1549-1623) d’Anvers. Grâce à un jeu de lumière, seule la tête de Della Faille est éclairée, le reste est très sombre, on y distingue assez mal les instruments posés sur la table. Cela exprime bien le souci de mettre en avant l’appartenance à un milieu social au lieu de montrer les traits psychologiques ou la compétence scientifique de l’individu.

Instruments liés :
Références :

Catalogue des Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique