Cycle de conférences 2023


Comme chaque année, le CNHS et la Bibliothèque des Riches-Claires organisent le cycle de conférences "La science à la lumière de son histoire.
Ces conférences se dérouleront à la bibliothèque des Riches Claires, 24 rue des Riches Claires à 1000 Bruxelles, de 18h30 à 19h30.

Réservation souhaitée par mail à bp1@brucity.education
ou par téléphone au 02 548 26 10

Avec le soutien de la Commission communautaire française

Programme
Mercredi 8 février
Adolphe QUETELET (1796-1874) : homme de génie ou homme chanceux ? par Jean-Jacques Droesbeke (ULB)
Cet exposé est consacré à la vie et à l’œuvre d’Adolphe Quetelet. Ce personnage a connu une existence extraordinaire. Commencée à l’époque napoléonienne, se poursuivant sous le régime hollandais, elle a connu son apothéose dans la Belgique nouvelle. Les activités multiples de Quetelet sont liées à l’astronomie, la statistique, la sociologie… Elles ont fait de lui une des personnalités scientifiques les plus marquantes et les plus attachantes de son époque.

Mercredi 8 mars
« Je vais te le décrire, plus clairement que ne le font les livres des sages » : Secret et transmission dans les traités d’alchimie arabe par Marion Dapsens (UCLouvain)
Si les premiers traités d’alchimie conservés ont été rédigés en grec, c’est dans le monde arabe que cette science connaîtra le développement le plus important, entre le IXe et le XIIe siècle. La littérature arabe contient notamment un grand nombre de dialogues didactiques, dans lesquels le grand œuvre est transmis d’un maître à son disciple. Pourtant, selon les auteurs de ces textes, cette science au contenu occulte ne peut être transmise qu’à celui qui en est digne, et ce de manière secrète. Cette conférence présentera l’alchimie arabe en général et les dialogues didactiques en particulier, en insistant sur le paradoxe de la transmission de leur contenu occulte.
Zosime et Euthésia

Mercredi 19 avril
L’Institut national de géographie (1882-1898) : politique et capitalisme au service de la science par Colin Dupont (KBR
À sa fondation en 1882, l’Institut national de géographie, société privée, réunit d’éminentes figures des sphères politiques et financières belges, jusqu’au Roi Léopold II. En plein triomphe de la géographie (Driver, 2001), l’Institut publie de nombreux travaux (monographies, cartes, globes), édite un périodique et va même jusqu’à financer une expédition au Congo. L’exploration et les visées du Roi sur cette région constituent en effet un des centres d’intérêt de la société. L’histoire de la cartographie – emprunte de patriotisme – ou l’enseignement de la géographie en sont d’autres. À l’aide d’archives jusqu’à présent peu exploitées, cette conférence explore l’histoire de cet institut, témoin de l’imbrication entre géographie, capitalisme et politique dans notre pays. 

Mercredi 24 mai

La Voie lactée dans l’Antiquité : représentations mythologiques et conceptions scientifiques par Guillaume Delmeulle (UCLouvain)
La Voie lactée est un phénomène céleste particulier qui se distingue aisément dans un ciel sans nuages. Décrite comme une « roue ornée de brillants » qui « attire les regards des hommes vers le haut », la Voie lactée est à la fois fascinante, déroutante et mystérieuse. Dès l’Antiquité, elle a suscité de nombreuses questions. Qu’est-elle exactement ? Comment est-elle désignée ? D’où vient-elle ? De quoi est-elle composée ? Comment peut-on la décrire ? Cette présentation offrira un panorama général de la perception de la Voie lactée dans l’Antiquité gréco-romaine, tant du point de vue mythologique que scientifique.



















info visites 337619

     COCOF
                      Avec le soutien de la Commission
                           communautaire française