11(3-4)

PAPP, Desiderio

Darwin : La Aventura de un Espiritu

Madrid, Colección Austral, 1983, 276 p.

Desiderio Papp construit son livre en suivant l’ordre chronologique. La première partie, qui en constitue à peu près le tiers, retrace l’œuvre de Buffon, Geoffroy St Hilaire, Lamarck, en tant que ces auteurs : par leurs idées sur la terre, les fossiles, l’espèce, l’organisation : ont laissé des traces dans les sciences naturelles et biologiques de la première moitié du XIXe siècle. Le travail sur Darwin lui-même est divisé en deux parties : la première étant consacrée essentiellement au voyage du Beagle, la seconde à l’œuvre darwinienne proprement dite. Papp revèle, avec beaucoup d’anecdotes, les péripéties du voyage, qui permettent de suivre les reflexions de l’homme Darwin aussi bien que du scientifique.

Dans la seconde partie, Papp étudie la théorie darwinienne de l’évolution. La succession : variation-sélection-adaptation y est clairement exprimée. Les objections scientifiques à la théorie sont clairement posées. Les questions concernant l’origine de l’homme ont aussi leur place. Le dernier chapitre consacré à Darwin botaniste, rapelle l’importance de ces études.

Ce livre intéressant est agréable à lire. L’attention est sans cesse retenue par l’appel à des noms familiers : A. Gray, T.H. Huxley, A.R. Wallace, etc., dont l’évocation est faite bien souvent avec des fragments de leurs œuvres, ou de lettres.

Abondamment documenté, avec des renseignements de première mais aussi de seconde main, ce livre ne permet sans doute pas d’avoir la compréhension profonde du « cas Darwin », telles que les récentes études darwiniennes, plus structurées nous les donnent. Mais comme le titre l’indique, il s’agit d’une aventure, au déroulement fluide. [1] [2] [3]

Anne Diara

[1A la fin du livre se trouvent : un tableau chronologique des principaux épisodes de la vie de Darwin ; une chronologie du voyage sur le Beagle, une carte avec le tracé des expéditions terrestres de Darwin, l’arbre généalogique des familles Darwin, depuis Erasmus, et Wedgwood, depuis Josiah, ainsi qu’une bibliographie comprenant les œuvres de Darwin, des biographies et des études sur l’évolution en général.

[2Il faut citer une préface de 40 pages de J. Riera, qui se place dans le contexte du concept d’évolution et en retrace l’histoire. On y trouve également quelques indications sur D. Papp et sur ce livre.

[3L’année 1982 a vu la célébration du centenaire de la mort de Darwin ; il n’est pas inutile de souligner que l’ouvrage a paru en 1983.



















info visites 235551

     COCOF
                      Avec le soutien de la Commission
                           communautaire française