3(1)

Nota Que ces fours ce chargent par en haut et se dechargent au foÿer et fait a fait qu’un lit de houille se consomme La charge s’affaise
de facon que quand toute la houille est consommée il reste un vuide en haut.

Le four est vu dehors comme la figure sub B hormis qu’il n’ÿ a qu’un foÿer.

B. Vue d’un four à chaux a bruler avec du bois, lequel est tout vuide n’étant qu’une circonference de murailles comme la figure le demontre.

Vers le bas de ce fours on fait une voute et depuis on le charge et decharge par le haut, n’étant qu’une cuison qui se fait par la quantité du bois qu’on jette aux deux foÿers desorte que les parties de la chaux du bas par lesquelles doit passer toutes l’ardeur pour celles en haut doivent par cette trop grande cuisson perdre de leurs qualités et Sel."

[1 Archives générales du Royaume, Conseil des Finances, n° 4651.

[2 Ce "retard" dans l’emploi de fours à chaux "new-look" pourrait provenir tant de l’abondance du bois de chauffe dans cette région que de l’éloignement des centres charbonniers.

[3 Le terme "harmonique" est généralement utilisé dans un sens impropre.
En réalité, un son est composé d’harmoniques si le rapport des fréquences de deux harmoniques sont égales au rapport de deux entiers naturels. Dans les autres cas, on parle de "partiels" (Benade, 1976).

[4 Information que M. Stockhausen m’a fournie personnellement pendant la visite qu’il a effectuée au Musée Instrumental de Bruxelles en mars 1977.



















info visites 170102

     COCOF
                      Avec le soutien de la Commission
                           communautaire française