Comprendre la science à travers l’art et l’histoire

Portrait de Gemma Frisius

Portrait de Gemma Frisius

J. Van Stalburgh, 1557, S. II 117513
© Bibliothèque royale de Belgique.

Portfolio

  • Portrait de Gemma Frisius
Anneau astronomique Astrolabe Quadrant Compas à pointe sèche Compas à pointe sèche Sphère céleste Sphère armillaire Règle Équerre Arbalestrille
L'artiste :

J.Van Stalburgh est un graveur néerlandais du milieu du XVIe siècle.

Quand? 

Cette œuvre date de la Renaissance (fin XIIIe au XVIe siècle.), période de transition, terrain d’émergence de la modernité. En effet, durant cette époque pleine de mouvements et de révolutions dans tous les domaines, de la science aux arts, des nouvelles idées apparaissent, notamment :

Stalburg dresse le portrait de Gemma Frisius, une des grandes figures scientifiques de l’époque, en introduisant les instruments scientifiques et des inscriptions latines qui soulignent la sagesse de l’intellectuel.

L'œuvre :

Le personnage représenté ici est Gemma Frisius (1508-1555).

Tout au fond à gauche on peut lire : Stalburgh faciebat 1557 Louany précisant que le tableau a été réalisé en 1557 à Louvain par Stalburgh.
L’estampe représente l’atelier de Gemma Frisius. Les perspectives sont peu respectées, et le tableau possède très peu de profondeur.

Il tient dans sa main un globe céleste. Son regard est figé et va vers le spectateur sans exprimer d’émotion. De nombreux instruments de mesure sont présents dans ce tableau. Sur la table devant Gemma se trouvent : un compas à pointe sèche, un anneau astronomique et un globe céleste. En arrière-plan, on distingue un quadrant, un astrolabe et une sphère armillaire. Il y a une inscription sur un côté de la table « Effigies Gemme Frisii obit anno 1555 » [traduction : Image de Gemma Frisius, il mourut l’année 1555] et une autre sur un tableau au fond de la pièce à droite « ui varium coeli morem penitusque remoti
Mortales docuit aetheris ire vias
Quique novos Medicis meditando repperit usus
Haec Gemmae effigies, hic fuit oris honos
 »
Traduction :« Lui qui a enseigné les caractères variés du ciel, et [a enseigné] aux mortels très éloignés à parcourir les voies de l’éther, Lui qui a découvert les nouveaux usages du médecin par la réflexion,Telle fut l’image de Gemma, tel fut l’honneur de ce visage. »

Commentaires :
Ce tableau exprime bien la passion de Gemma Frisius pour les instruments de mesure. Les instruments représentés ici sont ceux qu’il a fabriqués et sont aussi ceux qu’il a décrits dans ses ouvrages.

Instruments liés :
Références :