L’art de guérir par les plantes au Moyen-Âge et à la Renaissance

Réglisse

Réglisse

Leonhart Fuchs, Historia Stirpium, 1542, p.224, © KBR, VH 6393 C

Portfolio

  • Réglisse
  • Réglisse
  • Réglisse
  • Réglisse

Nom latin :

Glycyrrhiza glabra

Famille :

Fabacées

Parties utilisées :

Plante, racine

Cette plante est réputée pour ses longues racines ligneuses traçantes, encore appelées stolons, jaunes à l’intérieur, de saveur douce teintée d’amertume. La racine renferme de l’amidon, des sucres, des coumarines, des stérols, de l’asparagine.

Histoire :

Son nom Glycyrrhiza signifie en grec « racine douce ». Le latin liquiritia en est la déformation. La réglisse est une plante méditerranéenne ; sa culture est attestée en Italie depuis le XIIIe siècle.
Dans l’Antiquité, on recommande son jus, sous la langue, pour la trachée. En boisson, contre les maux de poitrine et de foie et contre la soif. En onguent, elle soigne les blessures ; mâchée, elle est bonne pour la bouche. La décoction de racines sert aux mêmes buts.

Au Moyen-Âge, on dit que la réglisse, de « chaleur modérée », éclaircirait la voix, clarifierait les yeux, et faciliterait la digestion.
Elle serait particulièrement utile à celui qui souffre de frénésie. L’eau dans laquelle a cuit de la réglisse est recommandée contre les maladies de poitrine, la pleurésie   et l’apostème   du poumon. Quant au vin où elle a cuit, il est utile contre la toux (idem si on ajoute du miel). On mâche de la réglisse, ou on la tient en bouche, contre « l’âpreté de la gorge et de l’estomac » (Livre des simples médecines), et pour lutter contre la soif. On la recommande aussi contre l’urine brûlante.

À la Renaissance, dans certains monastères de Hollande, on fait des petits pains à la réglisse contre la toux, « du jus de riguelisse mêlé avec gingembre et autres épiceries  » (Dodoens). Par ailleurs, la réglisse servirait contre la soif et les maladies du foie, contre les ulcères  , et pour la poitrine, les poumons, reins, « rognons » et vessie.

Aujourd’hui, on l’utilise surtout en cas d’inflammation du système respiratoire et d’ulcères   gastriques. Elle aromatise également des boissons et des bonbons, etc.

Culture :

La réglisse provenait de plantes poussant à l’état sauvage. Elle est originaire des régions méditerranéennes dans le sud de l’Europe et de l’Asie, car elle a besoin d’un sol riche et humide pour croître.

Fleurit en juin-juillet.

Recettes :

Thé de réglisse contre la toux grasse
Ingrédients : 1 cuillère à café de racine de réglisse
Préparation  : Verser 1 tasse d’eau bouillante, laisser infuser 15 à 20 minutes, filtrer.
Posologie   : Boire 1 tasse le matin et le soir.
Attention ! Ne pas prendre plus de 15 g par jour ni sur une longue période !

Savants liés :