L’art de guérir par les plantes au Moyen-Âge et à la Renaissance

Bouillon blanc

Bouillon blanc

Anonyme, Herbarius latinus, f. 148 (p. 299), 1484, © KBR, INC A 1809

Portfolio

  • Bouillon blanc
  • Bouillon blanc
  • Bouillon blanc
  • Bouillon blanc
  • Bouillon blanc

Nom latin :

Verbascum thapsus

Famille :

Scrophulariaceae

Parties utilisées :

Les fleurs et les feuilles, parfois les racines. La tige est utilisée comme torche (d’où le nom de cierge).

Histoire :

Au Moyen-Âge, d’après Hildegarde de Bingen, le bouillon blanc cuit avec de la viande, du poisson ou en gâteau serait un bon antidépresseur. Il peut également être utilisé cuit avec du vin et du fenouil pour les extinctions de voix et la poitrine.

Plus tard, Dodoens énumère de nombreux usages du bouillon suivant aussi les recommandations de Dioscoride :
- La racine de bouillon blanc bouillie avec du vin rouge soigne la diarrhée.
- La racine bouillie avec de l’eau soigne la dépression et la vieille toux.
- La décoction de la racine apaise les maux de dents, les inflammations et ulcères   des glandules du gosier.
- Les fleurs jaunes servent à se teindre les cheveux
- Les feuilles du bouillon soignent les hémorroïdes.

Aujourd’hui, les fleurs et les feuilles prises en tisane sont reconnues comme étant émollientes  , adoucissantes, pectorales, antispasmodiques, détersives  , sudorifiques et diurétiques. Ces vertus n’étaient apparemment pas reconnues autrefois. Les fleurs sont toujours reconnues par contre comme bon expectorant et pour toutes les infections des voies respiratoires grâce à la saponine qu’elles contiennent. On les utilise aussi dans les cas d’affections aiguës des voies urinaires, du tube digestif, diarrhées, … La tisane est également bénéfique pour les catarrhes des voies respiratoires et de l’appareil digestif, la perte de l’appétit, l’aménorrhée  . On peut aussi utiliser les fleurs et les feuilles sous forme de décoction et de teinture.

Culture :

Fleurit de juin à aout

Recettes :

Sirop de bouillon blanc

Ingrédients   :7 g de fleurs de bouillon blanc, 100 g de sucre, 100 ml d’eau.

Préparation  
 : Mélangez les ingrédients dans la casserole et faites cuire ce mélange pendant 10 minutes environ en remuant régulièrement avec le fouet.
Filtrez ce mélange.
Mettez en petites bouteilles chaudes, fermez hermétiquement.

Utilisation
 : Lors de toux (mûre ou grasse) ou de bronchite.

Savants liés :